Quelle énergie utiliser pour chauffer le logement ?

Quelle énergie utiliser pour chauffer le logement ?

4.7/5 - (3 votes)

Avoir un logement bien chauffé n’est pas donné à tout le monde. Pour cause, le chauffage peut coûter très cher et représente l’un des postes de dépense les plus onéreux à la maison. Il existe néanmoins quelques astuces pour bien se chauffer à prix correct. La première est de bien choisir l’énergie de chauffe et d’en comprendre les spécificités. Découvrez les différentes énergies de chauffages possibles et leurs spécificités.

L’électricité pour se chauffer

L’électricité pour se chauffer

L’électricité est l’énergie la plus onéreuse à l’usage. Quoi qu’il en soit, de nombreux foyers utilisent encore des radiateurs électriques pour se chauffer ce qui signifie qu’en dehors de son prix, elle procure encore quelques avantages. Sachez notamment que :

  • Son utilisation reste abordable pour chauffer un logement de superficie modeste.
  • Elle est abordable lorsque le logement bénéficie d’une bonne isolation thermique. Cela augmente aussi le confort thermique à la maison.
  • Le coût des radiateurs électriques restent à la portée de tout le monde, même si, avouons-le, certains coûtent plus cher que d’autres.
  • Les radiateurs électriques sont faciles à installer donc ne nécessitent pas de travaux onéreux. Ils n’ont pas non plus besoin d’entretien régulier et complexe.
  • Il existe de nombreux types de radiateurs électriques dont les modèles à inertie. Ces derniers affichent une excellente performance et sont peu énergivores.
  • Il est désormais possible de produire l’électricité alimentant le chauffage grâce aux énergies renouvelables.

Découvrez quelques astuces pour maîtriser la consommation du chauffage électrique

Ce dernier point est le plus conseillé si vous souhaitez conserver le chauffage électrique. Cela nécessite l’installation de panneaux photovoltaïques assez onéreux, mais rentables sur le long terme. La maison peut même devenir autonome en électricité.

Quel que soit le système de chauffage électrique choisi, il est important de choisir un modèle pourvu d’un régulateur.

Lire aussi – Comment fonctionne l’électricité dans une maison ?

Le gaz de ville pour se chauffer

Malgré les hausses de prix annuelles, le gaz reste une énergie peu chère. Il procure, de plus, quelques avantages tels que :

  • Sa simplicité d’usage : il suffit, en effet, que la maison soit raccordée au réseau de gaz de ville pour pouvoir l’utiliser. Vous n’avez nullement besoin de stockage ou d’approvisionnement.
  • La diversité des systèmes de chauffage fonctionnant au gaz : on peut notamment citer la chaudière gaz à condensation. Elle est facile à utiliser, son prix reste abordable et elle apporte un confort thermique agréable à la maison. Il y a également la chaudière gaz basse température qui, malgré leur coût plus élevé, reste rentable. Notez que pour ce modèle, l’installation de radiateurs compatibles est indispensable.

Pour information complémentaire, le remplacement de votre ancienne chaudière énergivore par un modèle moins polluant et moins énergivore dans le cadre de travaux de rénovation énergétique peut vous faire bénéficier de quelques subventions.

Ceci peut vous intéresser :

Le fioul pour se chauffer

Même si des chaudières fioul à condensation ont été conçues pour réduire la pollution que génère ce combustible, l’installation d’équipements de chauffage et de production d’eau chaude sanitaire qui l’utilisent sera interdite à compter du 1er juillet 2022.

En tant qu’énergie fossile, le fioul ne cadre pas vraiment avec l’objectif de l’Etat de réduire les émissions de gaz à effet de serre. Voilà pourquoi l’installation de système de chauffage neuf qui l’utilise sera interdite. Les foyers qui en sont déjà équipés avant cette date pourront, par contre, continuer de l’utiliser, mais il reste vivement conseillé de le remplacer. Pour encourager les ménages à entreprendre cette rénovation, l’Etat propose une subvention allant jusqu’à 4 000 euros.

Avec une telle aide, pourquoi ne pas investir dans un système tout aussi performant que votre chaudière fioul nouvelle génération et qui sera également plus écologique ?

Découvrez comment choisir un radiateur électrique

Le bois pour se chauffer

Le bois pour se chauffer

Le bois reste l’énergie de chauffage la moins chère pour notre portefeuille, mais qui coûte assez cher pour l’environnement. Certes, des forêts entières ont été replantées pour que le bois devienne une énergie inépuisable, mais sa combustion reste polluante. Quoi qu’il en soit, le chauffage au bois procure divers avantages indéniables à commencer par la possibilité de choisir entre différents systèmes de chauffage : cuisinière à bois, poêle, cheminée, chaudière à granulés ou à bûches …

La chaudière à granulés de bois reste une des plus appréciées sur le marché. Pour causes : elle est économique à l’usage et elle est simple à utiliser puisque l’alimentation en combustible se fait automatiquement.

Si vous avez un logement de taille modeste, le poêle à granulés de bois est plus intéressant pour chauffer une pièce principale. Par contre, si vous avez plusieurs pièces à chauffer, pensez au poêle bouilleur ou à la cuisinière bois avec bouilleur. Et en parlant de cuisinière à bois, elle permet de chauffer la pièce où elle se situe ainsi que les pièces alentours.

La cheminée, quant à elle, diffuse une chaleur agréable à travers la pièce. Toutefois, pour faire plus d’économies, il est conseillé de choisir un insert de cheminée ou un foyer fermé.

Enfin, sur le marché, vous découvrirez des modèles mixtes tels que les chaudières mixtes granulés et bûches ou les chaudières bois/fioul.

Dans tous les cas, si vous préférez un chauffage au bois, il faut prévoir un lieu de stockage pour vos bûches et vos granulés.

Les énergies renouvelables pour se chauffer

Les énergies renouvelables sont aujourd’hui les meilleures pour se chauffer et obtenir de l’eau chaude sanitaire. Leur seul inconvénient : il faut installer des systèmes spécifiques (pompe à chaleur, éolienne, panneaux solaires …) en fonction de l’énergie à exploiter et ces systèmes coûtent assez cher. Quoi qu’il en soit, malgré un prix de départ onéreux, leur coût d’usage reste très bas ce qui permet de faire de belles économies et de rentabiliser son investissement rapidement.

Découvrez aussi des astuces pour réduire la facture de chauffage

Voici les différentes énergies renouvelables pouvant être exploitées :

  • L’air :

L’air véhicule des calories pouvant être transformées en énergie de chauffage. Pour ce faire, il faut installer une pompe à chaleur (PAC). Cette dernière récupère les calories présentes dans l’air et l’injecte, soit à l’air ambiant au sein de la maison (on parle de PAC air-air), soit dans l’eau alimentant le système de chauffage (on parle de PAC air-eau). Ces appareils peuvent couvrir jusqu’à 60 % de l’énergie nécessaire pour se chauffer, soit une baisse de 60 % sur la facture énergétique. Il faut néanmoins prévoir un chauffage d’appoint (électrique, au bois, au gaz ou au fioul), car durant la période de grand froid, l’air extérieur est aussi froid et ne véhicule que très peu de calories pouvant être récupérées.

  • L’énergie stockée dans le sol :

Oui, le sol a un bon stock d’énergie que l’on peut exploiter à travers une PAC géothermique. Le système se compose de capteurs enfouis dans le sol pour récupérer la chaleur du sol. Cette dernière est ensuite injectée dans le liquide caloporteur qui circule à travers les radiateurs du logement. Cette pompe à chaleur nécessite un investissement plus conséquent (par rapport à la PAC air-air et air-eau) puisqu’il faut creuser le sol jusqu’à une certaine profondeur pour enfouir les capteurs. Par contre, elle est plus performante, car la chaleur stockée dans le sol reste inchangée malgré les variations de température en surface ce qui n’est pas le cas de la chaleur véhiculée par l’air.

  • Le soleil :

Pour exploiter les rayons du soleil, il faut installer des panneaux solaires et s’assurer qu’ils soient bien exposés. Il existe deux types de panneaux. D’une part, il y a les panneaux solaires thermiques qui permettent seulement d’obtenir de l’énergie pour le chauffage et pour la production d’eau chaude sanitaire. Et d’autre part, il y a les panneaux solaires photovoltaïques qui permettent d’obtenir de l’énergie de chauffage, de l’eau chaude sanitaire et de l’électricité. Ces derniers sont plus intéressants, mais le coût est plus élevé. Dans les deux cas, il est possible de relier les panneaux à un plancher chauffant pour bénéficier d’une chaleur bien répartie dans toute la maison. La performance des panneaux se situe entre 30 et 70 %.

A part ces trois énergies renouvelables, il y a également la force du vent et la chaleur des nappes phréatiques. Elles sont également performantes, mais difficiles à exploiter en ville.

Comment financer son système de chauffage ?

Depuis quelques années, l’Etat lutte contre les passoires énergétiques. D’une part, il souhaite que tous les foyers aient accès à un logement décent. D’autre part, cela permet de réduire la consommation d’énergies fossiles lesquelles se raréfient et favorisent le réchauffement climatique. Pour atteindre ses objectifs, il a mis en place de nombreuses aides et subventions pour encourager les ménages à entreprendre des travaux de rénovation énergétique. On peut notamment citer :

  • Le crédit d’impôt ;
  • Le prêt à taux zéro ou l’éco prêt à taux zéro
  • Les aides de l’Anah
  • La TVA à taux réduit
  • La Prime énergie …

Quelle que soit l’énergie de chauffage qui vous intéresse, informez-vous pour savoir quelles aides financières vous pouvez obtenir.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

code