Quel est le chauffage électrique le plus économique?

Quel est le chauffage électrique le plus économique?

4.5/5 - (2 votes)

Lorsque l’hiver est là, il faut penser au système de chauffage. Nous souhaitons bénéficier du système de chauffage le plus efficace tout en étant économique et moins énergivore. En effet, la consommation en électricité se place en tête de liste des dépenses d’un foyer. Plus précisément, elle présente environ 40% de la facture lors de la saison hivernale. Face à ce constat, il est tout à fait justifiable que vous cherchiez le chauffage électrique le plus économique. Voici nos conseils pour le trouver.

Comment choisir un chauffage électrique économique?

Comment choisir un chauffage électrique économique?
White electric radiator

Avant d’investir dans un quelconque système de chauffage électrique, vous devez tenir compte de plusieurs facteurs.

Le prix d’achat du chauffage électrique

Ce paramètre est très important pour choisir votre chauffage électrique. Que vous choisissez d’acheter un chauffage d’appoint électrique ou un chauffage complet, vous devez absolument tenir compte de son coût à l’achat et à l’installation. Ce coût varie d’un radiateur à un autre.

Par exemple, le convecteur électrique et le panneau rayonnant font partie des chauffages électriques les plus moins chers. Ces appareils sont très prisés pour leur faible coût à l’achat. Par ailleurs, ils sont plus énergivores. Ainsi, nous ne pouvons pas les considérer comme des systèmes de chauffage électrique économiques à installer dans votre logement neuf ou ancien.

Ceci peut également vous intéresser – Confort à la maison : installer un plancher chauffant

Combien consomme le système de chauffage électrique ?

Outre le prix d’achat, vous devez tenir compte de la consommation électrique du radiateur. C’est un point très important. Cette consommation varie d’un radiateur à un autre. Certains radiateurs sont beaucoup moins énergivores par rapport à d’autres.

Parmi les chauffages électriques les plus économiques, nous pouvons citer les radiateurs à inertie et les radiateurs à accumulation. Le radiateur à inertie offre une bonne capacité de stockage. Si bien que vous pouvez profiter de la chaleur qu’il accumule même lorsqu’il est éteint. On retrouve plusieurs variantes du radiateur à inertie. Il y a :

  •         Le radiateur à inertie sèche : la diffusion de la chaleur se fait grâce au matériau de l’appareil
  •         Le radiateur à inertie liquide : la diffusion de la chaleur est effectuée par le fluide contenu dans sa structure.

En ce qui concerne le radiateur à accumulation, cet appareil offre un excellent confort thermique. Son prix d’achat peut être assez cher mais il en vaut le coup puisqu’il s’agit d’un système de chauffage économique.

Ceci peut également vous intéresser – Système de chauffage : bien entretenir la chaudière régulièrement

Les différents types de chauffage électrique

Les différents types de chauffage électrique

Il existe plusieurs types de chauffage qui fonctionne à l’électricité.

Le plancher chauffant

Le plancher chauffant permet de diffuser une chaleur constante comprise entre 20°C et 35°C. Tandis qu’un radiateur électrique classique diffuse une chaleur entre 50°C et 70°C. L’autre avantage du plancher chauffant est le gain d’espace qu’il offre que ce soit au sol ou aux murs. Avec quelques conditions, il arrive même à rafraîchir votre foyer durant la saison chaude.

Voici comment fonctionne le plancher chauffant. Les tuyaux de chauffage sont disposés sur un isolant qui est placé sur une dalle en béton qui maintient la maison. Ces tuyaux sont ensuite recouverts par du carrelage, du parquet ou de tout autre revêtement de sol.

Les radiateurs électriques à inertie

Également appelé radiateur chaleur douce, le radiateur électrique à inertie offre une répartition uniforme de la chaleur. Il réchauffe l’intérieur de la maison avec une température stable et agréable. Vous pouvez réguler de façon optimale et fiable pour conférer un excellent confort thermique.

A lire également – Quel cache radiateur choisir pour son séjour ?

Les radiateurs électriques à panneaux rayonnants

Le radiateur électrique à panneaux rayonnant fonctionne grâce à deux actions. En effet, il combine la convection et le rayonnement électromagnétique par infrarouge. Il permet un chauffage homogène dans toute la pièce. Par contre, évitez de l’installer dans la salle de bain ou une pièce équipée de grandes fenêtres.

Exemples de radiateurs électriques économiques

Voici différents types de systèmes de chauffage électrique économiques pour réchauffer les intérieurs durant l’hiver. Bien évidemment, vous devez à ce que votre maison bénéficie d’une bonne isolation pour optimiser le chauffage.

Thermor Emotion 3

Il s’agit d’un panneau rayonnant doté d’une puissance de 1000W. Il est connecté et intelligent. En effet, cet appareil a la capacité de mémoriser le comportement thermique de la maison. Ensuite, il utilise ces données afin d’anticiper les mises en chauffe. Comme il est connecté, vous pouvez l’intégrer sans souci à la domotique de la maison. L’appareil est disponible sur le marché à un prix de 230 euros.

Acova Atoll Tax LCD

Acova Atoll Tax est un radiateur à inertie. Il s’agit alors d’un chauffage électrique économique. Grâce à une inertie à fluide caloporteur, ce dispositif présente une régulation très performante. L’appareil est autonome, intuitif et personnalisable.

Cet appareil de chauffage offre tout ce qu’on peut attendre d’un bon système de chauffage que ce soit en termes de confort, de type de mode ou de programmation. En termes de performance, il n’y a rien à dire. La montée en température se fait rapidement à l’allumage. L’ Acova Atoll Tax est également disponible sur le marché avec un prix de 230 euros.

A lire aussi – La purge du chauffage central : comment s’y prendre ?

 VonHaus 2000W

Si vous êtes assis à quelques mètres de ce radiateur rempli d’huile, qui n’est pas particulièrement beau, le résultat est d’abord décevant. L’huile met du temps à se réchauffer, et la chaleur qui émerge lentement du haut en un effet de « cheminée » monte et ne sort pas. Au fil du temps, comme l’air frais est aspiré par le dessous en raison de la convection, la pièce entière se réchauffe, mais dans mon test, il a fallu une demi-heure pour que le moniteur de température placé à dix pieds de distance enregistre une quelconque augmentation.

Avec le temps, cependant, c’est une autre histoire. J’ai laissé le VonHaus faire son travail et je suis retourné dans la pièce de taille moyenne une heure plus tard pour la trouver uniformément chaude et confortable. Avec ses 2 kW, il consomme beaucoup d’énergie pour y parvenir.

La clé pour maintenir les coûts de fonctionnement à un niveau bas est l’utilisation judicieuse du thermostat. Dès que la pièce est à la bonne température, tournez le cadran vers le bas jusqu’à ce que vous entendiez le radiateur s’éteindre. Il ne se rallumera alors que pour maintenir cette température – ce qui était très rare avec la VonHaus.

En dehors du thermostat, les seules commandes sont un cadran de puissance à trois niveaux et une minuterie de 24 heures à l’ancienne, divisée en segments de 15 minutes que vous tirez pour allumer et poussez pour éteindr

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *