Quel chauffage utiliser pour une maison de 100 m2 ?

Quel chauffage utiliser pour une maison de 100 m2 ?

5/5 - (2 votes)

Lorsque vous achetez une nouvelle maison, vous devez penser à tout : au revêtement, à l’isolation, à l’aménagement et, surtout, au système de chauffage. Mais quel type de chauffage choisir pour une maison de 100 m2 ?

Quels critères considérer pour choisir un système de chauffage ?

Comme vous pouvez le constater, les nouvelles normes de construction, RT 2020, sont assez strictes. Il est donc conseillé de réaliser une étude thermique afin de choisir le système de chauffage approprié. L’étude tiendra compte de plusieurs paramètres qui influent sur la performance énergétique d’une maison de 100 m2, notamment

  • La situation géographique de la maison
  • La surface et le nombre d’étages
  • Les matériaux d’isolation
  • Le nombre d’occupants et leur mode de vie
  • Le budget

Quel système de chauffage écologique choisir pour une maison de 100m2 ?

Vous souhaitez choisir un système de chauffage respectueux de l’environnement pour votre rénovation ? Vous ne savez pas quel système de chauffage choisir ?

Le chauffage au bois

Les chauffages au bois sont sans doute le système de chauffage écologique le plus utilisé en France, et le plus simple. Même s’il nécessite un grand espace pour son stockage, le bois présente de nombreux avantages, le premier étant que son coût est bien inférieur à celui des autres combustibles. Le bois peut prendre la forme de bûches, de granulés ou de copeaux.

Les chauffages au bois ont un rendement calorifique très élevé. Ils peuvent être utilisés pour le chauffage d’appoint et le chauffage central. Les chauffages à granulés peuvent chauffer une surface allant jusqu’à 100 m2 ou être utilisés comme chauffage d’appoint. En plus d’être économiques et rentables, ils sont programmables et bien conçus. Les chaudières à granulés peuvent chauffer de plus grandes surfaces, mais nécessitent le raccordement à un réseau de chauffage central et l’installation de silos pour le stockage des granulés. Cet équipement est beaucoup plus cher que les chaudières à gaz, mais des crédits d’impôt sont disponibles à l’achat.

Cependant, les installations de chaudières nécessitent un entretien régulier. S’ils tombent en panne, il y a un risque de pollution. Profitez des conseils d’un expert et choisissez un chauffage à bois qui convient à votre maison et à votre budget.

L’énergie solaire

Le soleil est une source de chaleur gratuite, inépuisable et 100% écologique. Cependant, cette énergie ne couvre que 50 % de vos besoins énergétiques, vous devez donc la compléter. Cependant, les factures d’électricité peuvent être considérablement réduites.

Les coûts d’installation sont très élevés et ne sont pas rentables dans les régions où la durée du jour est courte. La facture peut être réduite en demandant une aide de l’État.

La pompe à chaleur

Basées sur le même principe que l’énergie solaire, les pompes à chaleur sont un dispositif de chauffage écologique intéressant. Comment cela fonctionne-t-il ? Les pompes à chaleur prélèvent la chaleur du sol ou de l’air de la propriété et la distribuent dans toute la maison. L’installation d’une pompe à chaleur permet d’économiser jusqu’à 40 % par rapport aux systèmes de chauffage classiques. Cependant, l’installation de ce type de chauffage nécessite des travaux importants et doit être envisagée au moment de la construction de la maison.

A lire aussi – Comment régler un chauffage au sol ?

Quels autres types de chauffage choisir pour une maison de 100 m2 ?

Le chauffage au fioul

Le pétrole est un système de chauffage très gourmand en énergie et n’est donc pas très utilisé. Elle est généralement choisie pour les habitations qui ne sont pas reliées au réseau de gaz et qui ne peuvent pas faire installer une pompe à chaleur. Cependant, le mazout peut fournir un chauffage uniforme, surtout dans les grandes pièces. Or, le coût du fioul est directement lié au prix du pétrole brut, qui peut s’envoler d’une année sur l’autre. Par conséquent, afin de limiter le budget, il est conseillé d’installer une nouvelle génération de chaudières à condensation, qui nécessitent l’installation d’un réservoir.

Le chauffage au sol

Le chauffage au sol est un système de chauffage invisible, car il est caché sous le sol. En plus d’être esthétique, il permet de gagner de l’espace et d’obtenir une température homogène dans tout l’espace. Il permet également d’économiser 10 à 20 % sur les factures d’électricité annuelles et donne généralement droit à des incitations fiscales à l’installation, ce qui ne doit pas être sous-estimé. Toutefois, la charge de travail liée à la rénovation est très élevée et ne peut être envisagée que pour des rénovations importantes, notamment dans les maisons anciennes. Le chauffage au sol convient le mieux aux sols en pierre ou en carrelage et moins bien au parquet ou aux moquettes. Il peut également endommager certains meubles.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *