Les essences de bois à privilégier pour un escalier

Quelle essence de bois choisir pour mon escalier ?

4.5/5 - (2 votes)

Le bois est un matériau vivant, noble et naturel. Que ce soit pour la déco ou la construction, elle est très utilisée. Tout au long de son existence, le bois évolue et rend service à de nombreuses personnes ainsi qu’à la planète. Le bois est donc naturellement le matériau qui donne vie et chaleur à votre maison.

L’escalier en bois apporte un vrai charme et ce, même si vous optez pour un aspect traditionnel ou une configuration plus moderne. Dans tous les cas, pour que votre escalier en bois apporte une réelle plus-value à votre habitation, vous devez bien choisir l’essence de bois à utiliser. Pour ce faire, nous vous donnons de précieux indices .

Les essences de bois à privilégier pour un escalier

De nombreuses essences de bois sont disponibles pour composer un escalier intérieur ou extérieur. Nous avons sélectionné les meilleures essences sur lesquelles vous devez miser.

Les essences de bois à privilégier pour un escalier

Le hêtre : une essence robuste et polyvalent

Le hêtre est reconnu pour être une essence dotée d’une grande résistance. En plus d’être polyvalent, ce bois se distingue également par sa durabilité qui fait tout son charme. Plus le temps passe, plus le hêtre se solidifie. Il devient alors plus robuste qu’au moment où vous l’avez obtenu.

Cette robustesse fait que ce type de bois ne se fissure quasiment pas. Le hêtre est aussi imputrescible et offre de ce fait, une protection contre les insectes. Côté esthétique, cette essence de bois affiche une couleur légèrement rosée à la suite à l’étuvage. Cette teinte lui confère un aspect soigné et charmant.

Le hêtre LCA : stable et esthétique

Le hêtre LCA ou Lamellé Collé Abouté constitue le même bois que le hêtre précédemment cité sauf que leurs processus de conception ne sont pas similaires. La fabrication du hêtre LCA se fait grâce à des petits morceaux de bois que l’on doit assembler les uns avec les autres. Une fois assemblés, on obtient de belles planches pour monter un escalier.

Un tel processus fait que ce bois gagne une meilleure stabilité. Cette méthode de fabrication du hêtre LCA permet d’améliorer l’esthétique de votre escalier en bois. D’ailleurs, vous pouvez même varier cet esthétisme.

Le hêtre Multilignes : plus d’originalité

Escalier en hêtre

Une autre variante du hêtre, le hêtre Multilignes, est aussi fabriquée grâce à un autre processus que celui d’avant. On n’assemble pas des morceaux de bois mais plutôt des fines lames de bois. On les assemble délicatement afin d’obtenir une planche authentique et contemporaine. Votre escalier sur-mesure en hêtre multilignes ne peut qu’apporter une touche plus moderne à votre maison.

Le sapin : une solution plus économique

De nombreuses personnes l’utilisent pour concevoir leur escalier. C’est une essence très plébiscitée pour son faible coût à l’achat. Si vous avez un budget restreint mais que vous voulez un escalier en bois fonctionnel et moderne, misez sur le sapin. Ce bois tendre teinté de blanc se mariera parfaitement à une déco moderne.

Le chêne : noble et solide

escalier tournant

On retrouve le chêne partout. Et à l’heure où vous lisez ceci, vous avez sûrement un accessoire ou un matériel en chêne chez vous. Cette essence est très populaire mais surtout très appréciée. On l’aime pour sa solidité et son côté esthétique plus classique.

Tout comme le hêtre, ce bois offre une grande durabilité. Pour obtenir un escalier durable et résistant, c’est le combo gagnant. Elle arbore une teinte brune qui correspond plus à une déco plus rustique. Le seul hic à considérer est son prix. En effet, le chêne coûte plus cher par rapport aux autres essences.

Le pin : une autre option plus abordable

Outre le sapin, le pin constitue une solution économique qui conviendra aux petits budgets. Par contre, il est moins solide par rapport à d’autres essences. Aussi vous devez l’entretenir régulièrement pour qu’il garde son aspect. En effet, avec le temps, le pin laisse apparaître des petits accrocs.

Certes, le pin a des inconvénients, comme tout autre matériau, mais il est durable et résistant. Le pin résiste aux variations de températures. En matière d’esthétisme, cette essence possède une teinte claire et des nœuds apparents apportent du charme à votre escalier en bois.

Le frêne : adapté à toutes les décos

escalier en frene

Que vous ayez un intérieur rustique ou moderne, le frêne s’adapte parfaitement. Le frêne se distingue par ses traits particuliers. Il se teinte avec de belles couleurs composées de couleurs claires et brunes. Vous pouvez réaliser plusieurs styles en fonction de vos goûts, modernes, rustiques ou classiques.

Grâce à sa grande durabilité, un escalier en frêne enregistre une durée de vie plus élevée que certaines essences comme le sapin. En guise d’illustration, prévoyez un budget partant de 800 euros pour un escalier droit ou tournant. Dans le cas d’un escalier hélicoïdal, le budget débute à environ 1200 euros.

L’iroko pour un escalier extérieur

Ce type de bois convient particulièrement pour un escalier en extérieur. Teintée en rouge, l’iroko offre une bonne résistance aux aléas climatiques. Les variations de températures n’impactent pas l’essence. Rien à dire, ce bois est fait pour un usage extérieur grâce à cette grande résistance. Donc, si vous envisagez de construire un escalier extérieur, privilégiez cette essence.

Les critères pour choisir le bois d’un escalier

Bien évidemment, vous ne pouvez pas utiliser toutes ces essences en même temps ? Il vous faut en choisir une parmi cette sélection. Chaque essence de bois a sa particularité. Afin de bien choisir votre bois pour escalier, orientez votre réflexion en fonction des critères suivants.

escalier-interieur

L’esthétique du bois

La teinte du bois est un élément déterminant du côté esthétique. Vous devez choisir la couleur qui se mariera avec la décoration extérieure ou intérieure de votre maison. Si vous souhaitez avoir une couleur brun clair, partez du côté du chêne. Pour plus de couleur, misez sur le hêtre pour une teinte rosée.

La fréquence de passage

Si votre escalier n’est qu’un accessoire esthétique, la dureté et la résistance ne sont pas exigées. Par contre, si l ‘escalier va servir à des passages fréquents, vous devez miser sur ces deux critères, en plus d’une grande durabilité. Parmi les bois durs et résistants, vous avez par exemple, le frêne, le hêtre ou encore le chêne.

Votre budget

Certaines essences coûtent plus chères que d’autres. De ce fait, vous devez bien définir votre budget avant de choisir l’essence. Comme nous l’avons vu précédemment, le sapin et le pin sont les essences les plus abordables. Mais si le budget vous le permet, choisissez le chêne qui est l’une des essences les plus coûteuses de la sélection. Dans tous les cas, prenez en compte les autres critères et choisissez l’essence qui offrira un bon compromis.

A lire aussi : Comment choisir un escalier d’occasion ?

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

code