Comment choisir entre une tôle en acier ou une tôle en zinc

Comment choisir entre une tôle en acier ou une tôle en zinc ?

Posted by
(Last Updated On: 26 mars 2019)
5 (100%) 2 votes

À cause de leurs formes qui sont à peu près pareilles, il est souvent difficile de faire un choix. Dans cet article, nous allons vous montrer toutes leurs facettes pour vous aider à choisir celui qui conviendra à votre construction.

Une tôle en acier

Description du matériau

L’acier est un alliage métallique à base de fer et de carbone. Les propriétés de l’alliage varient en fonction de la teneur en carbone qui est comprise entre 0,02 et 2%. Bien que très solide, l’acier est aussi très sensible à l’humidité, plus précisément à la corrosion que cela va entrainer.

Afin d’être déclaré apte pour être utilisé comme matériau de couverture, l’acier a dû subir quelques traitements  lui permettant de lutter contre la corrosion. Après ces traitements et quelques opérations de façonnage, on obtient des formes peu variées, mais avec des dimensions diverses :

  • La longueur des plaques varie entre 1 à 8 mètres.
  • La largeur se situe entre 60 cm à 110 cm.
  • L’épaisseur disponible est de 0,40 mm à 1,25 mm.

Il est à noter qu’il y a différents niveaux de protection disponibles pour ces tôles. Ça dépend du genre de traitement qu’on y a appliqué.

Avantages de ce matériau de couverture :

Longtemps utilisée dans le bâtiment, la tôle présente les avantages suivants :

  • Longévité : ce matériau a une durée de vie pouvant atteindre 100 ans. En plus d’être étanche, elle résiste aux mousses et est incombustible.
  • Esthétisme : elle offre un style très fascinant et s’adapte à différentes architectures.
  • Facilité de pose : grâce à sa légèreté, le couvreur n’a aucun mal à la poser.
  • Variété de gammes : comme on l’a vu précédemment, on dispose de plusieurs dimensions et d’une variété de niveaux de protection.

Inconvénients du matériau :

tole

Même si elle présente des atouts très attractifs, elle a aussi des défauts, comme :

  • Inexistence d’isolation : il sera nécessaire d’investir à nouveau pour assurer l’isolation acoustique  et thermique.
  • Sensibilité à la pollution : malgré tous les traitements qu’on a appliqués sur la tôle, au fil du temps, ses capacités à lutter contre la pollution et l’oxydation diminuent considérablement.
  • Nécessité d’entretien : à cause de la diminution de ses capacités, il faudra traiter la tôle périodiquement.
  • Règlementation : ce matériau est interdit dans certaines régions. Il est alors préférable de vous informer avant de commencer votre projet.

Lire aussi – Toiture : comment bien l’isoler ?

Budget nécessaire :

Beaucoup de paramètres influencent le coût final (type de structure, isolation…). Par contre, selon le modèle, une tôle en acier coûte entre 10 et 60 € le m2.

Une tôle en zinc :

Description du matériau :

Le zinc est un métal de couleur bleu-gris dont le symbole chimique est « Zn ». C’est un matériau qui est à la fois conducteur de chaleur et d’électricité. Cependant, suite à une exposition prolongée à l’air, celui-ci se met à développer une fine pellicule d’oxyde imperméable.

Pour pouvoir être utilisé dans le domaine du bâtiment, principalement en couverture, le zinc a dû subir quelques traitements pour améliorer ses propriétés. Au final, on obtient des tôles performantes aptes à servir de matériau de couverture. Disposant de formes variables, ses dimensions restent néanmoins restreintes :

  • Longueur variable selon la demande.
  • Largeur en fonction de la force du vent : 500 et 650 mm.
  • Épaisseur en fonction de l’altitude : 0,65, 0,70 et 0,80 mm.

Avantages de ce matériau de couverture :

En plus d’être nouvelle sur le marché, la tôle en zinc dispose de plusieurs atouts très concurrentiels :

  • Longévité : la longévité de vie de ce matériau de couverture varie de 50 à 100 ans. En plus de sa capacité ignifuge, elle est aussi très solide.
  • Légèreté : étant un matériau assez léger, la manipulation est alors plus facile.
  • Esthétisme : elle offre une silhouette moderne à la construction.
  • Flexibilité : étant à la fois léger et souple, le couvreur aura plus de facilité à la manipuler.
  • Recyclabilité : ce matériau est 100% recyclable, qu’importe le nombre de fois.
  • Insensibilité à la corrosion : l’un des principaux atouts de cette tôle en zinc est que la corrosion ne peut pas se développer sur sa surface, ce qui fait d’elle un matériau inaltérable.
  • Entretien inexistant : étant inaltérable, aucun entretien ne sera à prévoir.

Inconvénients du matériau :

Bien qu’elle soit un matériau des plus innovateurs, elle présente néanmoins de petits inconvénients :

  • Difficulté de pose : certes, ce matériau est très léger, par contre, sa pose reste très complexe et nécessite l’intervention d’un professionnel tel que ce couvreur expérimenté dans le 57.
  • Incompatibilité : en plus de l’acier carbone, des matériaux comme le châtaignier, le chêne, les chaux, le ciment et le plâtre sont aussi incompatibles avec le zinc.
  • Faible isolation : ce matériau isole mal thermiquement et acoustiquement. Il faudra alors installer des isolations.

Budget nécessaire :

Pour avoir une toiture en zinc, il vous faudra débourser une somme entre 40 et 80 €/m². La valeur finale de l’investissement nécessaire sera en fonction des caractéristiques de votre toiture.

Pour avoir un aperçu de ce qui vous attend, que ça soit pour la tôle en acier ou en zinc, il est fortement recommandé de faire appel à un couvreur professionnel. Il pourra vous faire un devis détaillé des travaux  à réaliser.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *