Ventilateurs de plafond vs climatisation: Que choisir

Ventilateurs de plafond vs climatisation: Que choisir ?

C’est le débat séculaire qui divise les familles et cause le drame. Les propriétaires soucieux de leur argent réfléchissent à la question chaque été, car la canicule dépasse les 30 voire les 40° C en France.

Le coût supplémentaire de la climatisation vaut-il le confort ou les ventilateurs de plafond sont-ils adéquats?

Malheureusement, il n’y a pas d’approche universelle à cet égard. Cependant, un peu de recherche devrait vous guider dans la bonne direction pour choisir le meilleur choix pour votre famille et votre budget.

Comparaison des ventilateurs et des climatiseurs

Le cas des climatiseurs

De l’ancien type à fenêtre, à une unité canalisée, en passant par un système moderne à système divisé, en passant par les types à évaporation plus exotiques, les climatiseurs modernes sont présents dans notre vie depuis environ 100 ans. Une fois installés, les climatiseurs sont un excellent moyen de rester au frais en buvant une bière le dimanche après-midi en regardant le test de cricket.

Le coût de la climatisation

Le principal inconvénient de la climatisation est son coût. Les coûts comprennent le prix unitaire, le coût de l’installation et de la consommation électrique. L’installation par un technicien agréé, les coûts de maintenance et les coûts unitaires s’additionnent également ici.

Déjà pour l’achat, un climatiseur standard vous coûte entre 2000 et 3000 euros avec l’installation.

En prenant en considération que les climatiseurs ont une fonction réversible, vous risquez également de l’utiliser en hiver. Supposons que vous l’utilisiez huit heures par jour, pour le mois de janvier, à l’extrême extrémité, vous pourriez vous attendre à ce que cette unité coûte près de 100 euros en électricité seule!

Si vous voulez avoir plus de renseignements, vous pouvez visiter notre blog (https://blog-de-bricolage.fr/).

Le ventilateur de plafond

L’humble ventilateur de plafond – où en serions-nous? Transpiration abondante, probablement.

Les ventilateurs de plafond sont un aliment de base dans de nombreux foyers français. En été, les ventilateurs sont tellement indispensables que beaucoup de gens ne peuvent pas vivre sans.

Cependant, il y a des lacunes assez importantes dans l’utilisation des ventilateurs de plafond. Le plus évident est qu’ils ne refroidissent pas réellement l’environnement; ils poussent simplement l’air frais autour, ce qui peut éventuellement évacuer votre transpiration. Il n’est pas surprenant que lorsque vous entrez dans une pièce ventilée, vous ne sentez pas la présence effrayante du frais comme avec un climatiseur.

Une autre chose à prendre en considération est le risque évident que des lames tournoient au-dessus de votre tête. Si votre toit est plutôt court, il peut s’avérer périlleux d’étendre vos mains au-dessus de votre tête.

Le coût des ventilateurs de plafond

Sur le plan positif, le principal avantage des ventilateurs de plafond est leur coût d’exploitation extrêmement faible. Ils peuvent coûter aussi peu que 2 centimes par heure à exécuter, ce qui en fait un choix évident du point de vue des coûts. Cela vous permet de les utiliser plus longtemps et à un coût moindre qu’un climatiseur.

Le fonctionnement d’un ventilateur de plafond peut coûter 20 fois moins cher qu’un climatiseur, mais le sacrifice d’une pièce ou d’une maison entièrement réfrigérée en vaut-il la peine?

Lequel est bon pour ma maison ?

En examinant les avantages et les inconvénients de chaque méthode de refroidissement d’air, il apparaît clairement que vos options sont les suivantes:

Une méthode moins rentable dans le ventilateur de plafond

Il sera moins coûteux de fonctionner sans aucun coût de maintenance en cours et il est peu probable que vous ayez à dépenser beaucoup d’argent pour réparer un ventilateur en panne.

Une méthode à haut risque mais à récompense élevée dans la climatisation

Un climatiseur sera beaucoup plus efficace pour vous refroidir et vous mettre à l’aise, mais il faudra dépenser plus d’argent en énergie, en efforts de maintenance courants et en dépenses potentiellement lourdes si votre unité se casse.

Lire aussi – Travaux à la maison : les différents moyens de financement possibles

Pour conclure…

Toutefois, si vous ne vous situez pas parfaitement dans l’une ou l’autre de ces catégories, vous pouvez toujours penser aux deux solutions.

Une combinaison des deux pour une intensité moyenne peut s’avérer plus efficace et plus efficiente que l’utilisation de l’une ou l’autre séparément.

Globalement, vous avez trois options principales :

  • Opter pour la climatisation et assumer les coûts
  • Opter pour le ventilateur de plafond et assumer le manque d’efficacité
  • Opter pour les deux à la fois pour équilibrer les coûts de consommation et l’efficacité

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *