Agrandir sa demeure : les aides disponibles en 2018

Agrandir sa demeure : les aides disponibles en 2018

Posted by
(Mis à jour le: 22 juin 2018)

2018 pourrait être une année de changement pour les propriétaires immobiliers. Ils peuvent en effet, décider d’apporter des modifications à leur bien, en engageant des travaux d’extension. Agrandir sa maison en 2018 est une action qui peut bénéficier d’aides, notamment au niveau du financement. Avant de se lancer pour de bon, il est tout de même conseillé aux porteurs de projet de bien se renseigner sur la question de l’extension de maison. En effet, la démarche peut être parfois soumise à une réglementation. De plus, une estimation précise de l’ampleur des travaux est aussi importante.

Bien identifier les travaux à faire avant de demander un prêt immobilier

Réaliser l’extension de sa demeure est un projet ambitieux qui exige un financement approprié. Dans la plupart des cas, on pense au crédit bancaire. Pour en savoir un peu plus sur le prêt immobilier, vous pouvez faire une visite sur ce site. Ce qu’il faut savoir par ailleurs, c’est qu’il est tout à fait possible de se faire aider dans le financement des travaux d’agrandissement de sa maison. Avant de s’y intéresser un peu plus, l’un des conseils à ne pas négliger est de bien identifier les travaux à faire, et ce de manière quantitative d’une part et qualitative d’une autre part.

Tout d’abord, il faudra détecter l’ampleur des choses à faire dans la demeure. En d’autres termes, il est nécessaire de savoir si l’extension concernera l’augmentation de la surface d’une pièce, ou celle de la hauteur sous plafond (aménagement des combles, rehausse de la toiture, surélévation de toit), ou littéralement, la création d’une nouvelle pièce à vivre dans la maison ou d’une terrasse. Enfin, le caractère qualitatif des travaux d’agrandissement du bâtiment concerne d’une manière générale les finitions que désirent faire les propriétaires, c’est-à-dire, s’ils veulent s’en tenir à des finitions simples, ou à effectuer des finitions plus élaborées (ravalement de façade).

Les aides disponibles pour l’extension de la maison

Il existe plusieurs dispositifs d’aides au financement des travaux d’extension de la maison. Les porteurs de projets ont en effet le choix entre diverses possibilités. Ce choix dépend surtout de la tournure que prendront les travaux en question.

On a notamment le prêt à taux zéro, qui est un crédit dont le taux d’intérêt est nul. L’obtention du PTZ est soumise à certaines conditions qui sont : un certain niveau de revenu, l’entreprise des travaux dans un délai de deux ans après l’achat de la demeure, l’extension ne concerne pas les pièces à vivre de la maison, le prêt ne peut supporter l’extension exclusivement (il doit financer par exemple, l’achat du bien immobilier à agrandir).

Puis, il y a les subventions des collectivités locales. Les autorités locales peuvent apporter leur aide aux propriétaires qui souhaitent faire des agrandissements chez eux. Cependant, il faut savoir que leur soutien n’est disponible que pour des travaux qui touchent à l’amélioration de la consommation énergétique de la maison. Ainsi, elles ne peuvent financer qu’une partie de l’extension, par exemple : les diagnostics énergétiques, ou encore les études thermiques ciblées.

Enfin, la contribution de l’ANAH (Agence Nationale pour l’Amélioration de l’Habitat) : les propriétaires qui désirent recevoir ce type d’aide devront présenter de faibles capacités de financement des travaux. Ces derniers doivent également être effectué dans le but d’améliorer de façon significative, l’habitat, du point de vue de son confort et de consommation en énergie.

 

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *