Comment intégrer une plante grimpante chez soi ?

Posted by
(Mis à jour le: 26 janvier 2018)

Les plantes grimpantes, que vous les mettiez à l’extérieur ou à l’intérieur ont aujourd’hui le vent en poupe. De plus en plus de personnes en demandent qu’elles soient en terre ou en pot. Pourquoi devriez-vous en adopter et comment les intégrer dans la déco en toute originalité ?

La plante grimpante

La plante est dite grimpante lorsque sa croissance se fait vers le haut. Il en existe plusieurs variétés dont certaines affichent des fleurs à certaines saisons tandis que d’autres se composent seulement de feuilles.

La plupart des gens les garde pour le jardin et pourtant, elles peuvent sublimer la décoration intérieure. Comment les intégrer et quelle variété choisir ?

Plante

De nombreuses variétés

Parmi les variétés les plus appréciées, on retrouve le houblon doré, la lierre, le jasmin étoilé, la vigne vierge ou encore la clématite.

Ces dernières sont aussi bien adaptées pour l’extérieur que pour l’intérieur.

Comment les intégrer dans son décor ?

A l’extérieur, on les fait généralement pousser le long d’une pergola, d’un mur sans ouvertures ou de la clôture.

A l’intérieur, le mieux c’est de les faire pousser dans un pot de taille moyenne puisqu’elles n’occupent pas trop de place au sol. Au fur et à mesure qu’elles grandissent, essayez de les orienter dans un coin, vers un tuteur en bois ou en fil de fer. La plante s’en servira de support et elle se mettra alors à ramper le long de ces tuteurs. Vous pouvez créer de jolies formes géométriques avec vos tuteurs de sorte à créer ensuite, un tableau vert sur le mur lorsque la grimpante aura envahi tout le support mis à sa disposition.

Pour bien les mettre en valeur à la maison, pensez à accrocher vos tuteurs sur un vaste mur de couleur claire. Il est préférable que la plante ne partage pas ce bout d’espace avec d’autres objets de décoration comme des tableaux ou des étagères.

plante deco

Comment les entretenir ?

Une plante grimpante n’apporte du cachet à la maison que lorsqu’elle est bien entretenue et en bonne santé. Pour cela, il faut demander au jardinier sa fréquence d’arrosage, le moment du taillage ou la bonne saison pour les planter.

Renseignez-vous également sur ses besoins en exposition à la lumière du jour et les éventuels dangers qu’elles peuvent présenter dans un espace clos.

La meilleure période pour les planter est généralement le printemps ou l’automne. Lorsque la plante commence à s’allonger, reliez ses tiges avec des liens en raphia pour qu’elles ne partent pas dans tous les sens. Et si vous souhaitez créer une forme précise avec la plante, pensez à retirer, de temps en temps les boutures qui dépassent de votre tuteur.

Le taillage doit se faire avec un sécateur. Si des nuisibles apparaissent, traitez-les immédiatement pour qu’ils ne se propagent pas.

Les feuilles mortes doivent être enlevées rapidement pour que votre tableau vert, reste vert et bien frais.

 

One comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *