Comment installer des dalles de terrasse ?

Comment installer des dalles de terrasse ?

Que ce soit pour y prendre les repas pendant les beaux jours, prendre un bain de soleil, s’amuser avec les enfants ou tout simplement se reposer, la terrasse est un espace supplémentaire que l’on aimerait tous avoir. En aménager une, en extension de la maison, est alors une bonne idée surtout que mettre en place des dalles de terrasse reste assez simple. Voici comment procéder.

Quelles sont les étapes à suivre pour installer des dalles de terrasse ?

En général, l’installation de dalles de terrasse ne nécessite pas un grand chantier. Toutefois, pour que le projet aboutisse bien et pour que la terrasse nouvellement aménagée soit des plus pratiques, il ne faut pas brûler les étapes. En voici les grandes lignes :

  • Déterminer puis délimiter la surface à recouvrir de dalles
  • Déterminer le type de pose : sur lit de sable ou collée
  • Préparer le sol
  • Disposer un feutre imputrescible
  • Réaliser le lit de sable
  • Poser les dalles
  • Jointoyer avec du sable

Dans le cas où vous optez pour une pose collée des dalles de béton, il faudra, après avoir préparé le sol :

  • Etaler le mortier-colle
  • Poser et ajuster les dalles
  • Réaliser les joints

Il est également bon de souligner qu’une pose sur plots est aussi possible, que ce soit avec une dalle béton ou sans dalle béton.

Lire aussi – Pavé en terrasse : un élément à la fois pratique et esthétique

Comment délimiter la surface à couvrir ?

Comment délimiter la surface à couvrir ?

Que vous disposiez d’un petit ou d’un vaste espace, il est toujours possible d’installer une terrasse. Et à défaut d’emplacement de terrasse, vous pouvez installer des dalles en béton pour vos allées de jardin.

Lire aussi – Aménager son jardin : les grandes lignes à retenir

La délimitation de la surface est essentielle pour ne pas avoir à creuser plus qu’il ne faut. Pour cela, utilisez des piquets et une corde. Vous pouvez également utiliser un aérosol de marquage au sol pour bien délimiter la surface.

Quel type de pose choisir pour ses dalles de terrasse ?

Vous avez le choix entre :

Une pose sur lit de sable

C’est la technique la plus simple et aussi la plus économique. Il faudra seulement utiliser des dalles ou des pavés dont l’épaisseur est d’au moins 5 cm. Lorsqu’ils sont bien installés, les dalles ou pavés se stabiliseront facilement puisque leur poids est absorbé par le sable. Voici comment procéder pour ce type de pose :

  • Préparer le sol : la technique détaillée à la suite
  • Poser, sur le sol mis à niveau, un feutre géotextile afin d’éviter la repousse des herbes
  • Déverser le sable puis l’étaler : en moyenne, la couche de sable doit avoir une épaisseur de 10 cm
  • L’arroser en pluie fine et le tasser avec un rouleau à gazon, un compacteur ou une dame plate
  • Déverser une couche de ciment d’environ 2 mm sur le sable pour bien le stabiliser
  • Placer les guides que l’on va enfoncer dans le sable : ces guides vont servir de support à une règle métallique. Cette dernière permet d’égaliser la surface du sable avant de poser les dalles. Notez que c’est durant cette étape que l’on va veiller à ce que le niveau soit légèrement pentu vers l’extérieur (environ 1 cm par m²), en partant du mur de la maison. La pente va faciliter l’écoulement des eaux de pluie.
  • Poser les dalles en évitant de marcher directement sur le sable, car vos pas risquent de laisser des traces sur le sable déjà mis à niveau. Pour éviter cela, disposer une planche bien plate sur le sable et marchez dessus
  • Remplir les joints de sable fin puis balayer doucement pour que le sable en surface des dalles pénètre bien dans les joints
  • Arroser ensuite le tout d’une pluie fine pour que le tout se tasse bien. Si besoin est, rajouter du sable au niveau des joints

Notez qu’à la place du sable, vous pouvez aussi utiliser du gravier concassé. Dans ce cas-là, après avoir ajouté une première couche, arrosez le tout pour compacter puis disposer une seconde couche. En moyenne, les deux couches doivent avoir une épaisseur totale de 9 cm. Par-dessus le tout, vous versez une couche de poussière de pierre. Celle-ci doit être haute d’environ 1 cm. Pour s’en assurer, disposez des tuyaux d’1 cm de diamètre de part et d’autre la surface de la terrasse puis versez la poussière de pierre jusqu’à hauteur des tuyaux. Faites glisser un madrier sur les deux tuyaux pour niveler la surface. Enfin, posez les dalles de terrasse.

Une pose collée

Cette technique est également simple à réaliser, mais nécessite un budget plus important que pour la pose sur lit de sable. Pour cause : il faut réaliser un mortier-colle pour fixer le revêtement, à savoir les dalles en béton. Voici les étapes à suivre :

  • Préparer le sol
  • Etaler le mortier-colle à l’aide d’un peigne à colle : il faut procéder mètre carré par mètre carré pour que le mortier-colle ne se dessèche pas. Ainsi, après avoir étalé un mètre carré de mortier-colle, il faut immédiatement recouvrir cette surface de dalles puis ainsi de suite
  • Poser les dalles, bien les ajuster puis tapotez doucement la surface avec un maillet en caoutchouc pour qu’elles adhèrent bien au mortier
  • Une fois toute la surface couverte de dalles, il faut laisser reposer le tout et on ne réalise les joints que le lendemain
  • Réaliser les joints : normalement, l’espace entre les dalles doit être de 5 mm tout au plus ce qui fait qu’on n’a pas forcément besoin de jointoyer quand les dalles sont bien collées les unes aux autres

La pose collée est surtout idéale pour les terrasses couvertes.

Une pose sur plots

La pose sur plots est également possible pour l’installation d’une terrasse, mais dans ce cas-ci, on n’utilisera pas de dalles en béton pour le revêtement de surface, mais plutôt du bois exotique ou du composite. Si vous souhaitez utiliser cette technique, voici ce qu’il faut faire :

  • Préparer le sol
  • Placer un feutre géotextile sur le sol
  • Déverser, par-dessus le feutre, du gravier ou du sable tassé : utiliser un rouleur pour bien aplanir et stabiliser la surface. Il est possible de réaliser une dalle en béton pour une meilleure stabilité du sol
  • Poser les plots
  • Poser les lambourdes
  • Poser le revêtement de la terrasse

Il faut faire attention lors de la pose des plots, car la technique varie selon qu’il s’agit de plots en béton ou de plots en plastique ou en PVC. S’ils sont en plastique ou en PVC, il suffit de les disposer le long des lignes de plots. Vous n’avez pas besoin de creuser le sol ou de les sceller puisque ces modèles peuvent être réglés en hauteur. Il est donc plus facile de rattraper le niveau.

Dans le cas de plots en béton, il faut creuser à chaque emplacement de plot. Assurez-vous qu’ils soient tous au même niveau avant de placer le revêtement.

Dans les deux cas, commencez toujours par déterminer les lignes de plots en respectant les écarts. Normalement, la distance entre chaque plot est de 50 cm tout au plus. Placez ensuite les lambourdes. Pour une terrasse durable, utilisez des lambourdes, soit en bois exotiques, soit en pin traité. Une fois les lambourdes en place, vous pouvez poser le revêtement de la terrasse.

Comment stabiliser un sol pour terrasse ?

Les dalles de terrasse doivent être posées sur une surface plane et bien à niveau. Il faut également retirer les herbes qui poussent sur la surface à recouvrir. Et pour un résultat esthétique, il faut veiller à ce que la terrasse, une fois achevée, soit au même niveau que votre pelouse. Voilà pourquoi il faut préparer le sol en amont. Comment procéder ?

  • Creusez la surface à recouvrir de dalles sur au moins 15 cm de profondeur. Vous pouvez aller jusqu’à 25 cm de profondeur et veillez à bien retirer toutes les racines enfouies dans le sol
  • Evacuez la terre retirée
  • Bordez la surface avec un coffrage en bois
  • Tassez la surface en utilisant une dame large et plate pour que le sol soit uniforme et bien plat
  • Recouvrez le tout de feutre géotextile pour éviter que l’herbe ne pousse à nouveau. Pour ce faire, il faut découper et disposer le tissu bande par bande. Prévoyez, au moins, 15 cm de chevauchement entre les bords des bandes

Une fois le sol préparé, vous pouvez procéder aux étapes suivantes selon le mode de fixation choisi.

Découvrez aussi les règles à respecter pour installer une terrasse

Quel sable pour poser des dalles ?

Pour poser des dalles de terrasse, vous avez besoin de sable à placer sous les dalles et à insérer entre les joints.

Pour le sable sous les dalles, vous avez le choix entre du sable naturel, issu du fond des rivières et du sable artificiel. Un calcaire 0/30 est également idéal sur une épaisseur d’environ 10 cm.

Pour les joints, il faut utiliser du sable polymère. C’est un sable que l’on produit en mélangeant du sable à de la résine polymère. Le fait de les arroser après en avoir déversé au niveau des joints permet de les endurcir. En général, il se solidifie en 24 heures, mais il faut veiller à bien les arroser.

Comment poser les dalles à l’extérieur ?

Comment poser les dalles à l’extérieur ?

Pour poser les dalles, voici les étapes à suivre :

  • Commencez toujours au niveau d’un angle de la surface à recouvrir. Si la terrasse part d’un mur de la maison, c’est par là qu’il faut commencer, au niveau de l’angle bordé par des murs (si tel est le cas)
  • Après avoir posé une dalle, martelez toujours doucement à la surface pour qu’elle adhère bien au support de fixation (sable ou mortier-colle)
  • Posez la dalle adjacente et vérifiez bien son niveau par rapport à la première
  • Finissez de remplir la première rangée. Si besoin est, découpez la dernière dalle à poser avec une meuleuse dotée d’un disque pour pierre
  • Passez ensuite à la seconde rangée et ainsi de suite

Pour s’assurer un bon alignement et un bon niveau de toutes les dalles, tirez une ligne droite avec une corde au-dessus de la surface à recouvrir avant de réaliser la première rangée. Au bout de la 5e, revérifier l’alignement et le niveau. Si besoin est, rectifiez celles qui ne sont pas bien alignées. Pour la rectification, vous pouvez utiliser un tournevis à tête plate.

Une fois toute la surface recouverte, retirer le coffrage mis en place pour placer les bordures de finition. Ce n’est qu’après qu’il faut déverser le sable polymère pour les joints. Avant d’humidifier le tout, assurez-vous que tout le sable polymère versé soit bien entré entre les joints. Si ce n’est pas le cas, utilisez un balai puis soufflez l’excédent avec un souffleur à feuilles. Il ne doit plus y avoir de sable polymère à la surface des dalles avant de les humidifier, car ce dernier risque de durcir à la surface des dalles. Humidifier ensuite par pluie fine. Attendez 5 mn puis humidifiez une deuxième fois.

Rappelez-vous, les joints ne doivent être faits que le lendemain dans le cas d’une pose collée des dalles de terrasse.

Quel est le budget nécessaire pour poser des dalles de terrasse ?

Le budget nécessaire varie selon la pose choisie. La pose sur lit de sable est plus abordable que la pose sur mortier-colle.

En moyenne, une dalle en béton posée à l’extérieur avec une chape de finition de 10 à 20 m² coûte entre 100 et 200 euros le mètre carré. Pour une dalle uniquement, il faut prévoir entre 50 à 70 euros le mètre carré. Si vous choisissez la pose collée, la chape en béton coûte entre 25 et 35 euros le mètre carré.

A tout cela, il faut rajouter :

  • Le coût de la main d’œuvre : entre 35 et 65 euros de l’heure auprès des professionnels
  • Les frais de préparation du sol : entre 5 à 10 euros par mètre carré
  • Le prix du coffrage en béton : entre 15 et 20 euros le ml

Avant d’entamer le chantier, pensez à demander des devis auprès de quelques artisans pour pouvoir comparer le prix et préparer le budget nécessaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code