comment bien choisir un arbre en pépinière ?

Arbres : comment bien les choisir en pépinière ?

Lorsqu’on arrive à la pépinière, on se retrouve devant une infinité de végétaux ligneux, semi-ligneux et des vivaces. Les uns comme les autres semblent être aussi beaux qu’on ne sait pas vraiment lequel choisir. Là aussi, vous devez également avoir l’œil pour identifier l’arbre qui viendra embellir votre espace extérieur. Voici donc quelques conseils pour bien choisir vos arbres en pépinière.

trouver le bon arbre à la pépinière

Définir ce qu’on recherche

Avant que vous ne vous perdiez entre toutes ces allées, vous devez d’abord déterminer ce que vous recherchez. De quel arbre avez-vous réellement besoin ? Si vous voulez un arbre décoratif pour votre jardin, vous pourrez trouver un arbre qui est décoratif par son écorce, par son feuillage, par sa floraison ou encore tout simplement par sa forme. Si vous voulez créer une ambiance dans votre espace extérieur, allez dans l’allée des pleureurs et des arbres méditerranéens. À la pépinière, vous trouverez également des arbres qui protègeront votre extérieur du vent et de la vue ou encore des arbres qui vous créeront des zones d’ombrage.

Gardez à l’esprit que cet arbre qui vous plaît ne conviendra pas forcément à votre jardin et vous devez également garder en tête les grandes lignes de l’aménagement du jardin. Aujourd’hui, à la pépinière, vous trouvez un jeune arbre qui ne fait pas encore un mètre, mais que deviendra cet arbre d’ici quelques années. Prenez donc bien comptent des caractéristiques de l’arbre une fois qu’il atteint l’âge adulte. Vous pourrez ainsi analyser s’il conviendra à votre jardin et vous pourrez également déjà avoir une idée sur son emplacement. Si vous avez un petit jardin, vous devez éviter les arbres à grand développement. Pour vous rassurer dans vos choix, n’hésitez pas à questionner le pépiniériste et à lui demander conseil.

Quel arbre prendre ?

À la pépinière, vous allez trouver de jeunes arbres qui sont aussi beaux les uns que les autres et ils semblent tous être en bonne santé. Vous devez quand même faire attention lors du choix du sujet qui va être mis en terre dans votre jardin. Il serait dommage qu’il meure après la mise en terre.

L’aspect extérieur de l’arbre

Dans cette panoplie d’arbres, si vous ouvrez bien les yeux, vous pouvez retrouver certains qui ont un plus bel aspect que d’autres. Privilégiez celui qui a un bel aspect, notamment celui qui a une silhouette bien équilibrée. Évitez au maximum les jeunes arbres qui ont des feuilles fanées ou encore ceux qui ont des racines apparentes. Ces végétaux sont plus fragiles et ils risquent de ne pas supporter la mise en terre et ce, même si vous allez suivre le cycle de la lune pour sa mise en terre. Évitez également les plantes sèches et les plantes poussiéreuses. Ces dernières peuvent être en bonne santé, mais si elles sont ainsi, c’est qu’elles n’ont pas été correctement entretenues, ce qui vous obligera à redoubler d’efforts pour optimiser leur durée de vie.

bien choisir un jeune arbre à la pépinière

Les détails

Vous avez maintenant détecté deux ou trois sujets qui peuvent convenir à votre jardin, mais ne vous précipitez pas encore. Penchez-vous sur les détails. Le pépiniériste peut les cacher, mais certains arbres peuvent avoir des défauts. De ce fait, pour les sujets que vous avez choisis, assurez-vous que leurs tiges n’ont pas de marques, ni d’éventuelles blessures de tailles avec des cicatrices. Si la plante grimpante que vous avez choisie est en bonne santé, ses feuilles doivent également être luisantes, fermes et dans une couleur homogène. Elles ne doivent pas non plus présenter de taches ni de nécrose. Si vous avez sélectionné un sujet qui porte déjà quelques fleurs, vérifiez également la forme et la couleur de celles-ci. Ne faites pas du nombre des boutons floraux un critère très déterminant.

La motte

Vous devez poursuivre cette vérification avec la motte. Si le pépiniériste n’a rien à cacher, il ne devra pas être réticent par rapport au fait que vous voulez voir le système racinaire du jeune arbre. Vous ne pourrez pas vraiment faire cette vérification à chaque sujet, mais si vous le pouvez, faites-le. Comprenez bien que si les racines de la plante forment un « chignon », ceci peut signifier que le jeune arbre ne s’alimente pas correctement et la transplantation risque d’échouer. Si vous trouvez des ravageurs comme des cochenilles ou des pucerons dans les racines, ce n’est pas un bon signe.

Les arbres dans le rayon des promotions

On peut comprendre que vous voulez faire des économies pour cet embellissement de votre espace extérieur. Pour vous, c’est donc une évidence d’aller dans le rayon des promotions. Ne vous dites pas toujours que les jeunes arbres qui sont mis au rayon « promotion » ne sont pas forcément des végétaux abîmés. Certes, ils peuvent être moins attirants, mais dans cette collection, vous pouvez trouver des arbres qui sont en bonne santé et qui vous permettront d’harmoniser votre espace extérieur. Vous n’avez qu’à vérifier le sujet.

Bonus : Les arbres dépolluants

reconnaître un arbre en bonne santé à la pépinière

Si vous n’avez pas encore d’idée précise sur le type d’arbres à récupérer à la pépinière, vous pouvez penser aux arbres dépolluants. Il est à noter que la capacité dépolluante de chaque espèce n’est pas la même : certains pourront dépolluer l’air, d’autres le sol. Dans tous les cas, ces végétaux dits « dépolluants » peuvent être vus comme de véritables atouts pour réduire la pollution urbaine. Leurs avantages ne s’arrêtent pas là, car ils favorisent également la biodiversité, préviennent l’érosion des sols et peuvent réduire les nuisances sonores. Vous pouvez en adopter un même si vous n’avez qu’un petit espace extérieur et si vous êtes à la campagne, ces arbres ne peuvent être que bénéfiques pour vous. Dans la collection des arbres dépolluants, on peut citer entre autres l’Acer campestre ou l’érable champêtre, l’Alnus glutinosa imperialis qui est un petit arbre au port pyramidal élégant et le gleditsia triacanthos sunburst qu’on peut considérer comme un arbre décoratif, car la couleur de son feuillage change au fil des saisons. Si vous voulez un arbuste dépolluant, vous pouvez prendre un Berberis thunbergii golden torch qui est une plante de haie, un Cornus alba sibirica ou un cornouiller blanc qui donne de belles fleurs blanches entre mai et juillet ou un Viburnum davidii qui a un feuillage vert foncé bien persistant toute l’année.

Lire aussi – Comment installer un arceau de jardin ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code